L’Aide au tutorat des stages de la formation professionnelle

.

En préambule

« L’Aide au tutorat des stages de la formation professionnelle » a été mise en place pour favoriser les accueils de jeunes en stage dans le contexte de la crise sanitaire.

Pour en bénéficier, les entreprises doivent :

  • être implantées sur le territoire de la région Centre-Val de Loire
  • accueillir un jeune stagiaire de moins de 29 ans dans un parcours de formation du programme régional*
  • faire leur demande avant la clôture du dispositif qui interviendra au plus tard au 31 décembre 2021

*formation pré-qualifiante et/ou qualifiante rémunérée du Programme Régional de Formation (Parcours Métiers : Elaborer un projet professionnel, Chantiers formation, Prépa Métiers, Se former au métier de., Se préparer à créer ou reprendre une entreprise ; Visa+ parcours vers l’emploi, actions de remise à niveau, Français langues étrangères et Alpha, formations subventionnées rémunérées). Pour en savoir +, RDV sur le site d’ Etoile Région Centre

Concrètement, comment faire ?

La demande s’effectue en ligne par l’entreprise accueillante, sur le portail « Nos aides en ligne » de la Région Centre.

Le dossier de demande d’aide doit notamment comporter :

  • la convention tripartite de stage liant l’entreprise, l’organisme de formation et le stagiaire ;
  • la charte d’engagement des trois acteurs.

Le montant est de 200 € par semaine de stage :

  • avec une durée minimale de 20 heures de stage par semaine en moyenne sur toute la durée de stage ;
  • avec un minimum d’1 semaine et un maximum de 15 semaines de stage éligible à l’aide.

L’aide est versée en une fois à l’entreprise en fin de stage.

Pour en savoir plus sur cette aide exceptionnelle, RDV sur :

Un petit mot sur le tutorat

Comme pour les autres dispositifs, dans le cadre de cette aide un tuteur de stage peut accompagner jusqu’à 2 stagiaires en même temps.

Le tuteur est un professionnel expérimenté chargé d’intégrer, d’accompagner et de former des personnes (stagiaire, apprenti, jeune en contrat de professionnalisation, nouveau collaborateur…).

Dans le cadre de ce processus, le tuteur sera amené à travailler avec le tutoré selon des perspectives professionnelles, pédagogiques, organisationnelles… Il doit participer à un processus de construction et de développement des compétences en situation de travail et contribuera également à la construction de l’identité professionnelle du tutoré.

Vous allez accueillir un ou plusieurs jeunes ou nouveaux collaborateurs prochainement ? Vous souhaitez être formé au rôle de tuteur ? RDV sur notre page formation EXERCER LE RÔLE DE TUTEUR !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.